• O'Donnell

5 article(s)

par page

Grille  Liste 

Définir Direction Descendante

5 article(s)

par page

Grille  Liste 

Définir Direction Descendante

Le Moonshine, icône du monde des spiritueux

Tout commence aux États-Unis dans les années 1920 : l’ordre moraliste et puritain impose la prohibition de l’alcool sur tout le territoire. Avec le whisky et les liqueurs populaires, un certain art de vivre qui est menacé de disparition. C’était sans compter sur l’esprit rebelle et l’ingéniosité d’une partie de la population qui, avec l’art du Moonshine, créa une nouvelle forme de distillation. O’Donnell est une référence en forme d’hommage à cette période de tensions et de contestations.

O’Donnell, esprit rebelle. Le Moonshine est l’expression d’une forme d’insoumission

O’Donnell remet au goût du jour une histoire longtemps oubliée. Lors de la prohibition, on distillait un alcool clandestin à l’ombre des granges, des caves et des greniers. Les assemblages étaient bien souvent expérimentaux, toujours artisanaux. O’Donnell Moonshine a choisi de reproduire les mêmes flacons qu’à l’époque : les « mason jars », ce sont les répliques des bocaux à usages uniques jadis employés pour consigner les distillats clandestins. L’astuce aidait à échapper aux autorités. Ces flacons originaux sont directement importés des États-Unis par la jeune marque berlinoise, spécialisée depuis 2014 dans le segment prometteur du Moonshine. Pourquoi O’Donnell ? Le nom du label se réfère à un chef de gang engagé dans une guerre sans merci pour le contrôle du marché noir de l’alcool. Edward „Spike“ O’Donnell est une figure mythique du Chicago de la prohibition, au même titre qu’Al Capone, face auquel il céda finalement. Spike portait une attention très précise au choix des alcools : ses Moonshines étaient réputés pour leurs haute qualité. C’est moins l’héritage du gangster qui est mis en avant par la marque, que la riche histoire du Moonshine, avec ses zones d’ombre et sa part de démon. Car le Moonshine est le produit d’une époque violente et incertaine.

O’Donnell Moonshine ravive une pratique romanesque. O’Donnell, c’est le futur du Moonshine

O’Donnell Moonshine fait renaître une pratique séculaire, née au cours de la prohibition et maintenue ensuite par quelques distillateurs passionnés ou retirés dans le secret des forêts et des montagnes. Si l’on employait les bocaux à la place des bouteilles, c’était pour mieux tromper les autorités, qui fermaient volontiers un œil ou deux. En conservant le design de l’époque, O’Donnell créé un produit original : le Moonshine n’est pas seulement un terrain d’expérimentation pour des recettes neuves, on le considère également comme un objet culte que l’on aime offrir et exposer.

O’Donnell Moonshine : un assortiment épatant

O’Donnell Moonshine est une marque jeune lancée dans le salon de deux étudiants audacieux. Quelques années plus tard, le succès fulgurant dépassa toutes les attentes. Le duo s’est mué en fine équipe, la start-up ne cesse d’étendre sa gamme et ses réseaux de diffusion. Urban Drinks vous présente une marque quasi-introuvable en France, une rareté qui fait toujours plaisir comme cadeau d’anniversaire et que l’on aime introduire à l’heure de l’apéro ou du digestif. Il vous suffira de deux ou trois clics pour commander les Moonshines Hartenuss, une création à la noix, ou encore la saveur Bratapfel, un délice de pommes cuites. Voici le meilleur endroit pour sonder le phénomène Moonshine. O’Donnell Moonshine vous propose également son bec verseur officiel, un accessoire indispensable.

Inscription à la newsletter

Loading, please wait ... Loading, please wait ...