• Jim Beam

8 article(s)

par page

Grille  Liste 

Définir Direction Descendante

8 article(s)

par page

Grille  Liste 

Définir Direction Descendante

Poussez les portes de la maison Jim Beam, domaine légendaire du bourbon whiskey

Jim Beam est le numéro 1 incontesté dans le monde du bourbon. Mieux qu’un whiskey, le bourbon est le spiritueux américain par excellence. Strictement contrôlée, l’appellation garantit la haute qualité du produit. Le bourbon ne tolère d’autre additif que l’eau nécessaire à la réduction du degré d’alcool. Les assemblages vieillissent dans des fûts neufs et nouvellement charbonnés. Avec Jim Beam, Urban Drinks vous présente la grande histoire du bourbon.

Jim Beam, sept générations au service du bourbon

Du haut de ces bouteilles de whiskey si caractéristiques, plus de deux siècles nous contemplent. La marque Jim Beam est vouée à un but dont elle ne dévie pas : créer et réinventer, sans cesse, le meilleur bourbon du monde. C’est d’une affaire de famille dont il s’agit ici. La marque de fabrique Jim Beam apparait au moment de la maturation : le vieillissement est volontairement prolongé. La maturation dure deux fois plus longtemps que les codes du bourbon l’imposent normalement. Le whiskey dispose ainsi d’un caractère singulier et d’une maturité qui sort de l’ordinaire. La recette originale signée Jim Beam se fixe l’excellence pour base. Les meilleures céréales américaines sont sacrifiées à la passion du bourbon whiskey. Jim Beam est un empire familial, une industrie artisanale transmise depuis sept générations. Rompu par la prohibition (1919-1931), l’élan innovant de Jim Beau fut rapidement restauré une fois l’interdiction levée. Le whiskey fut alors réinventé dans la légendaire distillerie de Clermont, là où le bourbon est aujourd’hui encore fabriqué.

Le numéro 1 du bourbon whiskey : Jim Beam !

L’histoire de la maison Jim Beam débute en 1795. Jacob Boehm est le fils d’un immigrant allemand, lequel s’installa aux États-Unis grâce au commerce d’un whiskey d’un style nouveau Le jeune Jacob en hérita : la mythique signature Old Jake Beam fut pour la première fois commercialisée. Parmi la diversité des recettes et des compositions, le label se distingue par une constante aromatique : la noble empreinte de céréales est enveloppée d’une délicieuse robe fumée prenant le pas sur les accents fruités. Le whiskey se distingue également par la profondeur de son caractère ainsi que par sa maturité. Un véritable whiskey Jim Beam prend le temps du repos, au moins quatre ans dans des fûts neufs. Cette procédure de maturation propre au bourbon engendre un whiskey arrondi, complexe et solidement charpenté. Les méthodes de production ont été délibérément complexifiées, au profit de la qualité des produits. En mettant la main sur l’une des bouteilles composant la gamme Jim Beam, vous opter pour un label historique, une marque qui ne cesse de réaffirmer, au fil des ans et des nouvelles bouteilles, son rang de numéro 1 dans le segment. Entre les signature Kentucky Fire, Jim Beam Bonded, Eight Star Blend ou bien encore Jim Beam Bourbon Double Oak, découvrez une sélection exclusive mettant en valeur les meilleures bouteilles de la fameuse gamme. Pour que Jim Beam finisse de vous convaincre, il vous suffit de passer commande en quelques clics : Urban Drinks vous livre partout en France, rapidement et sans accroc.

La haute tradition du Kentucky

C’est vers la fin des années 1770 que des colons écossais et irlandais introduisent au États-Unis les premiers whiskeys à base de seigle. Les autorités décidèrent dans le même temps d’organiser la conquête agricole du Kentucky, un État au sein duquel la culture du seigle prit une grande importance. Quelques colons eurent l’idée de mettre à profit cette évolution pour créer les premiers bourbons du Kentucky. Aujourd’hui encore, la tradition est jugée inestimable. Jacob Boehm profita lui-même du programme agricole pour installer sa distillerie. Au XVIIIe siècle cependant, Jim Beam n’était que l’une des 2000 distilleries du Kentucky. Grâce à la méthode révolutionnaire dite du « Sour Mash », Jim Beam parvint toutefois à se distinguer de la féroce concurrence. Dès le milieu du XIXe siècle, le whiskey fut systématiquement consigné dans des fûts neufs, pour ne pas altérer le goût et la texture. Aujourd’hui encore, les fûts de chêne charbonnés servent à la patiente maturation des assemblages. Ceux-ci sont composés de seigle, de maïs et d’orge. Le moût est relevé de levure : voilà le secret de famille que Jim Beam trahit bien volontiers pour expliquer l’excellence de ses recettes. La distillation se déroule dans des alambics à colonne hauts d’une vingtaine de mètres. Les vapeurs d’alcools sont provoquées par une température de 96°, juste ce qu’il faut pour saisir la quintessence des arômes. Après la seconde distillation, les préparations sont consignées dans des fûts de chênes préalablement chauffés et charbonnés, à tel point que leur intérieur se craquelle, telle la peau écaillée d’un alligator. En moyenne, le whiskey Jim Beam vieillit deux paires d’années sous bois, soit deux fois plus longtemps que les lois sur le bourbon l’imposent normalement. Urban Drinks présente une gamme riche et variée, une sélection qui comblera les amateurs de bourbon.

Inscription à la newsletter

Loading, please wait ... Loading, please wait ...